Lutte contre la grêle : plus d’1 million d’hectares supplémentaires sous surveillance

Poster un commentaire

13 juillet 2017 par srpressecommunication

De nouvelles solutions de détection SKYDETECT sont sur le point d’être installées en Aquitaine (St Emilion), Isère, Somme et Tarn et Garonne, permettant aux viticulteurs et arboriculteurs, mais aussi aux activités météo dépendantes situées dans la zone de couverture de bénéficier des services de détection du risque orageux, au travers d’abonnements dédiés aux alertes risque grêle. Plus d’un million d’hectares supplémentaires sont ainsi sous surveillance, venant s’ajouter aux 3 millions d’hectares déjà couverts. Un déploiement qui va encore s’étendre puisque SELERYS, via sa filiale SKYDETECT SERVICES, a pour ambition de développer son réseau de capteurs en France, pour mailler le territoire et permettre aux acteurs météo sensibles une productivité plus sereine.

Après le Gard, la Bourgogne, la Drôme, la Corse, les Côtes du Rhône … de nouvelles zones sont aujourd’hui sous couverture grâce à l’impulsion de partenaires locaux :

  • Aquitaine – Saint-Emilion. Une solution de détection en est cours d’installation au Clos de l’Oratoire, un Grand Cru Classé situé sur le coteau nord-est de Saint-Emilion, une zone dans laquelle la grêle peut s’avérer particulièrement dévastatrice. Les viticulteurs dont les exploitations sont situées 30 km autour de la solution de détection pourront, dès la fin de l’été et via un abonnement, bénéficier du système d’alertes et ainsi utiliser efficacement le système de lutte active de leur choix (canons, fusées, ballons…). « Nous devons faire face à des épisodes de grêle de plus en plus fréquents, violents, et dont les parcours sont aujourd’hui extrêmement aléatoires. En 2009, cette exploitation avait été touchée à près de 90 %. Au-delà des pertes, il faut savoir que des vignes en Agriculture Biologique seront par la suite plus fragilisées face aux maladies cryptogamiques. Deux de nos propriétés étant certifiées AB depuis 2014, Château Canon La Gaffelière et La Mondotte, toutes deux « Premier Grand Cru Classé », et deux autres étant en cours de certification, Clos de l’Oratoire et Château Peyreau, nous n’avons pas hésité une seule seconde lorsque nous avons été sollicités pour accueillir ce radar… Il permettra au plus grand nombre d’entre nous de lutter le plus efficacement possible. » indique Stephan von Neipperg, propriétaire.

Vignobles Comtes von Neipperg_© François Poincet

  • Isère. Sur la demande d’agriculteurs de la région, le SIGEARPE (Syndicat Intercommunal de Gestion de l’EAu Roussillon Péage et Environs) a permis d’installer la solution de détection sur le château d’eau de Salaise-sur-Sanne. « Nous sommes en contact avec les agriculteurs depuis plusieurs années car nous les accompagnons dans leur démarche d’amélioration de leurs pratiques vis-à-vis de la qualité de l’eau. Dans notre région, les épisodes de grêle sont fréquents et nous savons ce qu’ils représentent, l’impact sur leurs exploitations et les pertes colossales qu’elles peuvent engendrer. Nous avons tout naturellement accepté d’installer la solution SKYDETECT sur notre château d’eau qui jouit de la meilleure position, sur un point haut. Pour utiliser au mieux leur système de protection, les exploitants agricoles ont besoin d’un système d’alerte qui leur dise quand et où tirer. L’appuie que nous avons pu apporter aux exploitants sur ce projet, renforce le partenariat qui nous lie pour la protection des ressources en eau de notre territoire » déclare JM Fontaine, Responsable de la protection et la préservation des ressources du Grâce à cette solution, une dizaine d’arboriculteurs a déjà pu s’abonner pour recevoir les alertes en temps réel.
  • Somme. Idéalement situés par rapport aux arboriculteurs de la région touchés depuis peu par des épisodes de grêle, les établissements Bitz, spécialisés dans le conseil en arboriculture, hébergent eux aussi une solution de détection SKYDETECT. «Depuis 4/5 ans, les arboriculteurs sont confrontés à des épisodes de grêle. Phénomène nouveau dans notre région, la grêle met en péril des exploitations et a des conséquences qui perdurent sur 2 ans, période durant laquelle la production sera moindre. Un fruit grêlé ne se conserve pas et ne se vend pas. Notre situation géographique idéale permettra à l’ensemble des arboriculteurs aux alentours de bénéficier de cette solution » informe M Souply, Gérant des Etablissements Bitz.

Tarn et Garonne. L’arrivée de la solution est attendue par de nombreux agriculteurs tels que Cyprien Faydi, gérant de la société Earl de la Mothe sur Cazes-Mondenard. Il cultive des prunes, kiwi et cerises : « Il y a quelques années, nous étions souvent touchés par la grêle, avec parfois une destruction pour moitié de notre récolte. C’était catastrophique pour nous. Même le grésil avait des conséquences destructrices pour nos fruits car ils étaient plus vulnérables à certaines bactéries et nous finissions par perdre nos productions. Je me suis donc équipé d’un système de lutte active très efficace mais qui nécessite une surveillance des cellules orageuses ». L’arrivée de la solution est perçue comme le moyen de ne plus rater un orage et d’utiliser son système de lutte active au bon moment et au bon endroit.

Savoir où et quand déclencher les systèmes de lutte active pour optimiser leur action

En matière de lutte contre la grêle, l’efficacité des techniques existantes dépend énormément de la capacité de l’utilisateur à intervenir à un stade de développement précoce des cellules orageuses. Savoir où et quand déclencher les systèmes de lutte active permet d’optimiser leur action et leur efficacité. SKYDETECT SERVICES permet à ses abonnés de bénéficier d’alertes de risque grêle et d’un suivi en temps réel de l’activité orageuse. Prévenus bien en amont, ils peuvent agir avec une meilleure anticipation avec une utilisation raisonnée des moyens de lutte.

« Les agriculteurs, sensibles aux technologies bien éprouvées, cherchent à réduire le risque de grêle sur leurs cultures mais ont relativement peu de moyens financiers à y allouer. L’abonnement prend tout son sens. Il démocratise l’accès à une information météo de très haut niveau historiquement réservée à des structures disposant d’importants moyens financiers. Le réseau de solutions « radar météo » nouvelle génération permet à ses utilisateurs finaux de localiser en temps réel les cellules dangereuses à 200 mètres près et d’être prévenus du risque d’orage (grêle, rafales, fortes précipitations ou foudre), jusqu’à 1h avant l’événement. Les abonnements SKYDETECT SERVICES sont financièrement accessibles à tous et disponibles à partir de 1 800 €/an/exploitation » explique Fabrice Caquin, DG SELERYS.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :