Projet de jardin thérapeutique à l’EHPAD Joseph Caupert du Bleymard : un jardin pour apporter du bien être et accompagner autrement

Poster un commentaire

16 mai 2017 par srpressecommunication

L’extérieur de la résidence Joseph Caupert va être prochainement aménagé pour devenir un jardin thérapeutique : un lieu de vie permettant d’améliorer les conditions de vie des résidents en leur apportant un certain bien être, en stimulant leur mémoire et en développant leur motricité, lorsque leur santé physique le leur permet. Il sera conçu par Terramie, 1ère entreprise spécialisée en création et accompagnement de jardins à visée thérapeutique et commencera fin mai pour se terminer quelques mois plus tard. L’aménagement de ce jardin vient achever l’ensemble des améliorations apportées par la résidence depuis plus de 5 ans.

Un jardin pour restimuler l’intérêt des patients et leur mémoire

Situé dans le village du Bleymard, l’EHPAD Joseph Caupert bénéficie d’un environnement calme et verdoyant entre le Mont Lozère au Sud et la montagne du Goulet au Nord. Dépendant du Centre Hospitalier de Mende (48), l’établissement accueille 55 résidents en perte d’autonomie physique et/ou psychique ne pouvant plus assumer les actes de la vie quotidienne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le jardin de vie sera élaboré autour des cinq sens pour devenir un véritable lieu de vie et apporter à chacun des résidents un but dans sa journée, parfois même une responsabilité en plantant, semant ou récoltant une plante ou un légume. En sortant d’un lieu habituellement clos pour être en lien avec la nature, donc avec la vie, il va retrouver les loisirs qu’il avait avant, activant ainsi la réminiscence. « Un jardin thérapeutique est un lieu d’apaisement et de bien-être, il a des effets sur la qualité du sommeil et un réel impact sur la santé mentale et physique. C’est aussi un lieu de rencontre et de plaisir, il facilite les échanges et les moments de partage entre le patient et sa famille, et créée des liens intergénérationnels » déclare Sandrine Alibert, Conseillère Terramie en charge du projet.

Les soignants profiteront également de ses bienfaits et de ses côtés apaisants car un jardin thérapeutique modifie la relation duelle et devient un moment de partage et de calme contribuant à enrayer les phénomènes de burn out et de turn over du personnel soignant.

Capture d_écran (199)

Le jardin à visée thérapeutique créé par Terramie reposera sur deux aspects, indissociables l’un de l’autre : la création d’un jardin de vie sur mesure adapté à l’établissement et aux pathologies de ses résidents, mais aussi la formation des équipes de soin à l’usage du jardin. L’objectif est de permettre aux équipes soignantes et personnel d’encadrement d’accompagner les résidents autrement, par le jardin. Pour qu’il fonctionne, l’équipe soignante doit se l’approprier et être intégrée au projet. Ce travail pédagogique sera dispensé par Terramie.

Des aménagements pour éveiller les cinq sens

Tout a été pensé pour procurer un bien être total et éveiller tous les sens.

  • Le toucher permettra de développer une multitude de ressenti et de sensations différentes telles que la douceur de certaines plantes, la rugosité du romarin ou la raideur d’un fetuque bleu …
  • L’odorat : un arc à roses va être créé pour permettre aux résidents de sentir ce doux parfum sucré.
  • Le goût : des aromatiques seront plantés comme le thym, romarin, sauge ainsi que des petits fruits comme le framboisier, pied de vigne, cassis, groseillier pour permettre aux papilles de s’éveiller.
  • La vue : pour attirer l’attention dans le jardin, des arbustes et vivaces à floraison variée vont être plantés comme le buddleia, hibiscus, forsythia, pin nan, heuchères, aster, œillets… offrant un contraste de couleurs et une déclinaison arc en ciel dans un massif.
  • L’ouïe : le ruissellement de l’eau et le vent seront mis à l’honneur avec la création d’une fontaine en circuit fermé et la plantation de miscanthus et calamagnostis permettant d’écouter le vent dans les graminées.

Grâce au parcours tactile, les résidents pourront ressentir différents matériaux tels que des écorces de pin, du sable ou encore de la pouzzolane. Un pédalier solo et un physio roue à bras leur permettront de développer leur motricité et des allées en stabilisé développeront l’ion thérapie. Enfin, un espace verger est également prévu avec des pommiers, poiriers, cerisiers.

 Contact : Sandrine Alibert –  Tél : 06 80 14 97 21 – sandrine.alibert@terramie.fr

www.terramie.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :