Grégory Serre, arboriculteur dans la Drôme : « Mon système de détection du risque de grêle a protégé mon exploitation »

Poster un commentaire

16 mai 2017 par srpressecommunication

selerys_logo_286px

De gros grêlons se sont abattus la semaine dernière sur la Drôme. Ces épisodes météorologiques ont souvent de très lourdes conséquences pour les exploitants agricoles. « Nous assistons à d’énormes changements climatiques avec des épisodes de grêles de plus en plus fréquents. L’année dernière, l’exploitation a été touchée 5 fois, pas une parcelle n’a été épargnée, et nous avons perdu 50% de la production » déplore Grégory Serre, gérant Serre-Fruits.

C’est pour éviter ces drames qu’il s’est récemment équipé d’une solution de lutte active contre la grêle.

Grâce à la détection du risque orageux élaborée par SELERYS, il a été alerté à temps de l’arrivée d’un orage présentant un important risque de grêle sur son exploitation. Il a ainsi pu mettre en place sa solution de lutte créée par LACROIX DEFENSE : un système d’ensemencement des nuages avec des sels hygroscopiques diffusés par une torche reliée à un ballon intelligent. « La partie où nous avons lancé les ballons n’a pas été touchée par la grêle. C’est un système extrêmement efficace et simple d’utilisation qui anticipe la formation des grêlons en favorisant les précipitations » précise-t-il. Malheureusement, une autre partie de son exploitation non protégée par cette solution, a subi la grêle, engendrant des dégâts.

DSC04070

Mais rappelons que, malgré ces très bons résultats, aucune solution de protection de lutte anti grêle ne fonctionne à 100%, l’objectif étant bien de limiter les risques.

« Nous garantissons le maximum des techniques présentes sur le marché : nos solutions d’anticipation par radars permettant de détecter de façon très précise les nuages présentant un risque de grêle pour optimiser l’utilisation des techniques d’ensemencement au bon moment et au bon endroit. Cela permet une utilisation raisonnée et plus sûre des tirs. Cependant, nous ne maitrisons pas tous les paramètres et la nature reste le seul maître à bord » précise Fabrice Caquin, DG de SELERYS.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :